acheter moto (17)

Que doit-on vérifier avant d’acheter sa première moto

Souvent, lorsqu’on s’apprête à acheter une moto, on se tourne vers le marché de l’occasion, à la fois parce que les prix des motos neuves sont élevés, et parce qu’il y a l’espoir, non vain, de pouvoir faire une bonne affaire, . Il existe donc deux types de motards potentiels : ceux qui savent exactement quelle moto ils veulent, et ceux qui sont tellement stupéfaits par l’énorme éventail d’options qu’ils ne savent même pas comment choisir le modèle qui leur correspond le plus.

Acheter une moto d’occasion : considérations préliminaires

Il suffit de jeter un coup d’œil dans les annonces de motos d’occasion et vous réalisez immédiatement que vous pouvez trouver n’importe quel type de moto à des prix souvent alléchants, mais la probabilité de se faire avoir est toujours présente. Nous allons donc vous expliquer en quelque point ce qu’il vous faudra vérifier avant d’acheter votre moto.

Esthétique de la moto

Il faudra vérifier l’état des vis et des pièces métalliques ; si elles sont endommagées, rouillées ou non conformes aux originaux (ou pire encore, inadaptées), alors cela montre un signe de négligence. Notez également la présence d’égratignures (elles pourraient être le signe de chutes ou d’accidents dissimulés) ; même une peinture avec différentes nuances ou marques sur les leviers pourrait être signe de vieilles chutes.

Usure de la chaîne, de la couronne et du pignon

En plus de prendre en compte l’entretien, il faut vérifier l’usure de la chaîne de la couronne et du pignon, cela vous donnera une idée sur le kilométrage indiqué sur l’instrumentation et s’il est correct.

Découvrez  Le guide pour acheter une bonne moto électique

Vérifier toute fuite des joints de fourche

Vérifiez l’étanchéité de la fourche et des joints spy arrière : une série de coups de pompe peut révéler s’il y a ou non des fuites. Vérifiez aussi si les suspensions elles-mêmes ne cèdent pas trop (surtout dans le cas de moto un peu anciennes). Si quelque chose ne va pas dans le compartiment de la batterie, vous pourrez le remarquer par la présence d’éclaboussures blanchâtres près de la zone sous le siège.

Usure des plaquettes et des disques

Il vous faudra bien vérifier la présence de marches ou de rayures évidentes sur les disques. Et vérifiez également l’épaisseur des plaquettes. Si la moto est achetée chez le concessionnaire par contre, il devra la fournir avec des freins en parfait état de marche.

Etat des pneus

S’ils sont très usés, vous avez le droit de demander une remise supplémentaire sur le prix de la moto. Vérifiez aussi l’état des jantes en regardant si elles ne présentent pas de signes de bosses.

Test pratique de l’état de la moto

Il est primordial de vérifier vous-même l’état de la moto en faisant un test pratique sur place. Commencez par démarrer le moteur, ensuite, après l’avoir mis en température, appuyez sur les gaz pour détecter d’éventuelles anomalies ou bruits suspects. Le principal coupable en cas de tic-tac anormal peut être la chaîne de distribution (pour les motos équipées de cet élément plutôt que d’une courroie) ou un jeu de soupape excessif (attention car un contrôle du jeu de soupape est une dépense considérable).

Découvrez  Acheter une moto 50cc : le guide d'achat

Si possible, faîte un tour d’essai, car c’est toujours le meilleur allié pour faire une évaluation sérieuse de la moto.

Enfin, vérifiez la correspondance réelle entre les données du livret de la moto et celles de la moto elle-même. N’oubliez pas de jeter un œil à la carte grise et de prêter attention à ces trois points :

  • « date de première circulation »,
  • « date », qui correspond à la date de l’établissement de la carte grise,
  • « date de certificat précédent », mentionnant la précédente date d’immatriculation avant l’actuel.

si ces dates ne concordent pas, cela veut dire qu’il y’a eu plus d’un propriétaire.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.