moto trail

L’histoire de la moto trail

Avec ses millions d’adeptes en France et dans le monde, la moto trail suscite un engouement croissant. La discipline passionne par l’aventure qu’elle offre et par les sensations fortes qu’elle procure. En France, c’est un marché en plein essor dominé par des constructeurs de renom comme Aprilia, Honda, Yamaha ou même BMW… D’ailleurs, c’est cette dernière qui a suscité le plus d’intérêt chez les Français en 2021. En France, le constructeur allemand a vendu 3 343 unités de la R1250 GS et 3 209 motos de la R1250 GS Adventure en 2021. Une performance qui lui a permis de devancer ses concurrents.

Bref, la discipline passionne et son expansion s’annonce fulgurante. Quelle est son histoire ? Qu’est-ce qui la rend si populaire ? Quels sont les événements marquants dédiés à la moto trail ? Enfilez votre casque, des vêtements appropriés et installez-vous confortablement sur votre siège : notre road trip à travers l’univers de la moto trail va commencer.

L’histoire de la moto trail

Trail, pour rappel, renvoie à « piste » ou « chemin » en Anglais. Ce sont des courses de motos qui se déroulent en pleine nature. Comme vous le savez, ce type de deux-roues existe dans toutes les cylindrées. L’ancêtre de la moto trail est la moto routière. Celle-ci était équipée d’un grand guidon, de pneus polyvalents et d’un échappement relevé.

La mode hippie et le retour à la nature

Il a fallu attendre les années 1970 pour voir les premières motos trails débarquer. C’est, en grande partie, grâce à la mode hippie qui était très en vogue à l’époque. Elle était marquée par un retour à la nature et aux sources. Les hippies, comme on le sait, étaient aussi à la recherche d’évasions. Le trail à deux-roues leur offrait donc cette opportunité, et les constructeurs de l’époque ont saisi cette occasion. Ils ont alors conçu des modèles inspirés des premières routières. Les nouvelles motos avaient aussi la robustesse des vrais véhicules tout-terrain, à savoir les motos d’enduro.

Des modèles légers et confortables

La moto trail se trouve à mi-chemin entre une routière et une enduro. Les premiers modèles étaient des monocylindres légers. Leur moteur était de type 2 temps. L’engin offrait donc la légèreté et la maniabilité recherchées par les motards de l’époque, d’autant plus qu’il garantissait un confort d’utilisation indéniable par rapport aux routières et aux anciens modèles.

Le besoin d’aller plus vite

L’évasion était donc au rendez-vous, mais les aventuriers de l’époque en voulaient plus, beaucoup plus. Ils voulaient aussi aller plus loin. Toujours à l’écoute du marché, les constructeurs ont alors mis au point des motos trails plus rapides et plus puissantes. C’était le cas de Yamaha avec les modèles DT, DTMX, DTLC et DTR.

Une nouvelle branche de trail pour les premiers rallyes

Plus puissants et plus lourds, les deux-roues Yamaha ont été à l’origine d’une nouvelle branche de trail, à savoir ceux qui étaient dédiés aux longues courses. Surnommés Grosmono, ces derniers étaient dotés de monocylindres 4 temps. C’était toujours durant les années 1970. Là encore, Yamaha avait su tirer son épingle du jeu avec sa XT 500. De nouveaux concurrents ont fait leur apparition sur le marché, comme Suzuki et ses SP370, Honda avec ses XL, ou Kawasaki avec ses 250 KL.

C’est avec ces modèles que les motards ont participé aux premiers rallyes d’Afrique, comme celui des Pharaons ou de la Côte d’Ivoire. Plus encore : c’est grâce à ces motos trails que le plus célèbre des rallyes a vu le jour : le Paris-Dakar.

La montée en puissance des motos trails

Vers la fin des années 1970, la catégorie trail a été fortement influencée par la montée en puissance des rallyes-raids. À cette époque, les roads en montagne ou à la campagne ne suffisaient plus : il fallait aller au-delà des frontières. C’était un tournant majeur dans l’histoire des motos trails : la montée en cylindrée. Celle-ci a néanmoins été accompagnée par une montée en termes de prix.

Cette même époque a été marquée par l’arrivée des premiers véhicules équipés de freins à disque. C’était une innovation signée BMW avec sa R80 G/S. Le constructeur avait alors pris de court ses principaux concurrents, à savoir Yamaha et Honda. D’ailleurs, plusieurs rallyes-raids ont été remportés grâce à la R80 G/S de BMW.

Une rude concurrence, mais bénéfique

L’innovation de BMW a donc permis de tirer le marché vers le haut. La riposte de Honda a été rapide : le fabricant nippon a alors sorti sa 750 XLV. Certes, la précipitation a été à l’origine de certains défauts techniques, mais ces derniers ont vite été corrigés. D’autres constructeurs ont apporté leur pierre à l’édifice, comme Suzuki – qui s’est spécialisé dans les trails économiques -.

Les années 1990

Le secteur de la moto trail a connu une forte expansion entre les années 1970 et 1980. Toutefois, les temps étaient plutôt difficiles durant les années 1990. La mode des motos trails n’en était plus vraiment une, notamment à cause des lobbys écologistes et la conjoncture économique. La jeunesse, pour sa part, préférait les scooters pour se déplacer. On est donc loin de l’idéal hippie qui avait propulsé le secteur.

Les grosses cylindrées ont également influencé la moto trail, en plus de l’innovation technologique. Les motards ne cherchent plus la légèreté des premiers modèles, mais ils s’intéressaient surtout au confort et à la puissance. L’utilisation est même devenue citadine.

Les motos trails aujourd’hui

De nos jours, on distingue trois principales catégories de cylindrées pour les trails :

  • Les petits de moins de 250 cm3 : idéals pour une utilisation urbaine. Ce sont les plus petites motos enduro
  • Les moyens qui se situent entre 250 et 800 cm3 : ils peuvent remplir une fonction utilitaire
  • Les gros qui vont au-delà de 800 m3 : leur puissance égale celle des routières (Ce sont des maxi-trails, avec de belles capacités routières)

Notons que les cylindrées de 700 à 900 cm3 constituent la catégorie « reine » de la moto trail.

Qu’est-ce qui rend les motos trails si populaires ?

Même si le secteur a beaucoup évolué, sa philosophie originelle est restée intacte : le besoin d’évasion et la soif d’aventure. Chaque année, que ce soit en France ou dans le monde, les constructeurs organisent des événements dédiés à la discipline, en plus des road trips touristiques qui font le bonheur des vacanciers assoiffés d’aventure. Il existe d’autres raisons plus pratiques qui font des motos trails très populaires aujourd’hui.

Des prix intéressants

L’offre des constructeurs et l’innovation ont permis aux adeptes de la discipline d’y accéder à moindre coût. C’est surtout valable pour les modèles de moyenne cylindrée. Leur prix peut atteindre, en moyenne, les 5 000 euros, sachant que les tarifs pour le neuf se situent autour des 9 900 euros pour les premières motos Ténéré 700 de Yamaha. De plus, vous avez la possibilité d’améliorer les performances de votre moto.

Une assurance moins chère

En optant pour une moto trail, vous profiterez d’une bonne prime d’assurance. De plus, cette prime augmente en fonction de la cylindrée. Cela permet aux motards de faire des économies intéressantes, notamment les plus jeunes. Ceci leur permettra d’honorer d’autres dépenses relatives aux équipements essentiels (gants, casque, vêtements…).

La polyvalence

Avec l’innovation, les motos trails sont devenues des véhicules polyvalents. En fonction du cylindre, ils sont adaptés à toutes les utilisations : urbaines ou en pleine nature. Ce sont des véhicules robustes et durables.

Une communauté

La moto trail est une philosophie. Cette idée a donné naissance à une communauté à part entière. Certes, le marketing des constructeurs y était pour quelque chose, mais ce sentiment d’appartenance a été véhiculé par les adeptes eux-mêmes. Les grandes marques y ont trouvé une opportunité pour fidéliser leur client.

Elles ont alors organisé un bon nombre d’événements dédiés à la communauté des « trailers ». Cette dimension contribue indiscutablement à renforcer la popularité de ces deux-roues qui n’ont eu de cesse d’évoluer au fil des décennies, tout en gardant leur philosophie originelle.

Quels sont les événements marquants dédiés à la moto trail ?

Comme on vient de le voir, les motos trails ont eu droit à une panoplie d’événements qui rassemblent des millions d’adeptes dans le monde.

Les événements de Yamaha

En tant que l’un des pionniers du secteur, Yamaha organise régulièrement plusieurs événements dédiés à la discipline. Par exemple, il y a le Yamaha Ténéré Tour. La dernière édition a été organisée du 20 au 26 mai 2022. C’est un voyage extraordinaire dédié au modèle phare de la moto trail du constructeur, à savoir la Ténéré 700.

Il y a, tout d’abord, le Ténéré Tour TT Circuit Assen aux Pays-Bas (20 mai). Les motards pouvaient y faire des essais stimulants sur des routes pavées et non pavées. Pour assurer la sécurité des participants, chacun de ces essais était encadré par des professionnels. L’autre partie de l’événement a été organisée en Belgique, dans le circuit Jules Tacheny (26 mai 2022).

Les événements de Honda

Honda, l’autre poids lourd du secteur, organise l’Africa Twin Festival. Lancé dans les années quatre-vingt, cet événement a indiscutablement marqué l’univers de la moto trail. Au départ, il était proposé en 650 et 750 cm3. Toutefois, à partir de 2003, il y a eu une coupure, au grand dam des adeptes du trail. Mais c’était une pause pour mieux rebondir en 2015. C’était un retour tant attendu par les fans. L’engouement était intact, voire croissant.

Les balades off-road

Honda organise également des balades off-road en partenariat avec le pilote de moto-cross, Jean-Michel Bayle. L’aventure dure 2 jours. Elle est organisée dans le cadre de l’Alpes Aventure Motofestival. Seuls les propriétaires des motos Trails Honda étaient admis.

Les événements de BMW

Ce ne sont pas les événements qui manquent du côté de BMW non plus. En l’honneur de la BMW GS, BMW Motorrad France avait organisé, en 2012, la première édition des GS Days. Entièrement dédié aux motos trails du constructeur allemand, l’événement plongeait les aventuriers au cœur du cadre enchanteur du Château de Massillan, non loin d’Orange. Les propriétaires de motos trails issus d’autres marques pouvaient également y accéder.

Quels sont les événements communautaires dédiés aux motos trails ?

La communauté des trailers organise elle aussi son lot d’événements dédiés à sa passion. Voici la liste des principales manifestations qui ont marqué la discipline.

Le Mototrail Festival

Organisé à Valmeinier, le Mototrail est le premier festival d’envergure européenne dédié aux deux-roues. Le ton y est donné par de nombreuses animations, comme les balades à motos et les ateliers techniques. Des cascades sont également réalisées sur place par des professionnels passionnés. Les adeptes en herbe, pour leur part, peuvent accéder à une zone d’essai libre.

Le Trail Adventure Days

Pour sa part, cette manifestation se tient dans le Puy Mary, non loin du plus grand volcan du Vieux Continent (Auvergne). C’est là où se trouvait l’ancienne station thermale de Vic-sur-Cère dans le Cantal. Chaque année, l’événement apporte une riche programmation : stages, essais libres, challenges, randonnées et même des buffets à volonté pour les trailers gourmands.

La manifestation est également marquée par La Lady’s Only Adventure. Organisée pour la première fois en 2021, cette compétition est dédiée aux débutantes. À l’occasion de l’édition 2022 du Trail Adventure Days, les motardes auront leur propre événement composé d’essais libres, de challenges, de randonnées…

L’Alpe Aventure Motofestival

Il s’agit ici, d’un salon entièrement dédié aux motos trails. Investi par une bonne soixantaine d’exposants, il constitue l’occasion de découvrir les nouveaux modèles de motos trails. Les constructeurs y présentent aussi leurs dernières nouveautés en matière d’équipements de motards. « C’est le premier salon français dédié au thème du voyage à moto », déclarait alors Jean-Pierre Bonato, l’un des organisateurs de la manifestation, à un site spécialisé.

Quels sont les principaux équipementiers des motos trails ?

Comme pour les autres sports, les motos trails requièrent des équipements spécifiques. Plusieurs marques se sont spécialisées dans la vente de ces précieux objets. Ces équipementiers proposent de larges catalogues de produits.

SW Motech

SW Motech est l’un des principaux équipementiers de l’Hexagone. Ses produits sont destinés aux particuliers et aux professionnels : sécurité, navigation, protection, ergonomie, bagagerie… Pour cette dernière catégorie, la marque propose, notamment, des supports latéraux, des valises en aluminium ou encore des sacoches de réservoir. Son showroom se trouve dans le Périgord.

Enduristan

Cette marque s’est également spécialisée dans la vente d’accessoires et d’équipements pour motards. Là encore, vous trouverez un riche catalogue de bagagerie tout-terrain (sacoche trail grand format, sacs à dos, sacs petit volume…), en plus des pièces de rechange.

Touratech

Les passionnés des motos trails n’auront aucun mal à trouver les équipements et les accessoires dont ils ont besoin chez Touratech : pièces de rechange, casques, accessoires divers, système de navigation, bagagerie… C’est tout un univers dédié à la moto trail.

Rev’It

C’est une marque très connue qui s’est aussi spécialisée dans les motos trails. D’ailleurs, vous n’aurez aucun mal à retrouver ses produits chez les revendeurs français. Rev’It propose des équipements, des vêtements et des accessoires dédiés à la moto trail.

Où peut-on apprendre à conduire une moto trail ?

Faire de la moto trail, ça s’apprend. De ce fait, un bon nombre d’écoles spécialisées ont vu le jour. Les adeptes de la discipline peuvent également participer à des stages. Soulignons, également, que des cours d’initiation peuvent être proposés dans le cadre des événements de marque ou communautaires qui ont été évoqués un peu plus haut.

Le Ténéré Center de Yamaha

Qui est mieux placé que le spécialiste de la moto trail pour enseigner cette pratique ? Le Ténéré Center de Yamaha se trouve dans le Centre-Val de Loire. La marque propose une formation d’une journée dans un domaine privé de plusieurs hectares. Débutants, intermédiaires et confirmés sont les bienvenus. Pour y accéder, il faut compter entre 250 et 350 euros.

Les stages trails de PetoKask

PetoKask est géré par Stéphanie Rowe et Vincent Biau. Tous les deux ont décroché la certification Officiel OffRoad Instructeur BMW Motorrad International. L’établissement propose des stages organisés dans le cadre de randonnées. Les participants seront aussi initiés à la mécanique de la moto.

Tom Barrer Academy

Ici, les cours sont principalement proposés via la chaîne YouTube de Tom Barrer. On y trouve, notamment, des tutos sur la mécanique. Tom Barrer y partage surtout sa passion pour la moto trail.

Où peut-on faire des randonnées à motos trails ?

Souvenez-vous de la philosophie de la moto trail : voyager, découvrir, explorer. C’est donc l’un des meilleurs moyens de partir en randonnée. En France, plusieurs sentiers ont été spécialement préparés pour offrir aux vacanciers un inoubliable périple.

Randonnée en Ardèche

Ces escapades sont organisées par le collectif Ardèche Moto Rando au nord du département. C’est une belle rando locale de 1 à 4 jours qui vous attend. Il faut juste rappeler que ces circuits sont destinés à des motards confirmés. Pour partir, il faut compter 60 euros par jour.

Randonnée dans le Cantal

Ces circuits qui s’étendent sur près de 300 km permettent de sillonner les voies entourant les monts du Cantal. La randonnée est organisée par Basalt Trail Tours. Elle est prévue pour les 13 et 14 septembre 2022.

La Cantal Clover

C’est une autre escapade proposée par Basalt Trail Tours. Elle se déroulera du 24 au 25 septembre 2022. Le coup d’envoi aura lieu à Murat. Les motards pourront visiter plusieurs endroits emblématiques, comme les fameuses gorges de la Truyère.

Randonnées en Dordogne

Ce sont 600 km qui attendent les pilotes lors de la randonnée en trail de la Dordogne. Organisée par Aventure Moto Tour, la rando vous plonge au cœur du Périgord. Châteaux, vignobles et grottes préhistoriques attendent les aventuriers.

Quels sont les rallyes emblématiques dédiés aux motos trails ?

Depuis la démocratisation des motos trials, un bon nombre de compétitions d’envergure internationale ont vu le jour.

Paris-Dakar

Il est difficile de parler de rallye sans évoquer le prestigieux Paris-Dakar. La catégorie moto comprend plusieurs sous-catégories. Par exemple, il y a les motos de moins de 450 cm3. Au-delà de la compétition sportive, le Paris-Dakar est aussi un challenge commercial pour les différents constructeurs automobiles et de motos. Chaque acteur du secteur veut prouver la supériorité de ses modèles par rapport à ceux des concurrents.

Le Trail Desert Challenge

Cette compétition regroupe les circuits du trail et du rallye-raid. Pendant 5 jours, les motards parcourent le désert du Maroc. Le circuit est composé de 50 % de piste, de 40 % de route et de 10 % de hors-piste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.